Autres propositions

Proposition de poste ingénieur ou post-doctorant pour quantifier les flux de déchets plastiques en Seine

Dans le cadre de la mise en oeuvre de la Directive Cadre de Surveillance du Milieu Marin (DCSMM), diverses actions (descripteur 10 de la DCSMM) sont initiées afin de réduire à la source les quantités de déchets en mer et sur le littoral. Pour réduire de manière significative les flux de déchets, il est nécessaire de bien évaluer les apports fluviaux. Dans ce cadre-là, le Ministère de l’Environnement, de l'Energie et de la Mer a sollicité le Laboratoire Eau Environnement et Systèmes urbains (LEESU, https://leesu.univ-paris-est.fr) pour évaluer les flux de macrodéchets transitant en Seine et déversés dans la Manche. Ce projet – MacroPLAST – est d’une durée de 2 ans. Seront considérés les macrodéchets anthropiques (débris plastiques, métalliques et autres déchets en verre) de plusieurs cm à quelques mm.

Lire la proposition complète ici.